Overlay | VanRoey.be

Microsoft modifie la structure des licences, Ines donne des conseils pour économiser au passage

Microsoft modifie sa structure de licence de manière assez radicale et certains prix augmentent. Mais, comme votre fournisseur d'énergie, il peut être utile de revoir vos formules. Collègue Ines Van Hoof, spécialiste des licences chez VanRoey.be, explique & explique !

Microsoft New Commerce Experience

En fait, Microsoft a modifié sa structure de licence en février 2022. Ceci sous le nom de "Microsoft New Commerce Experience (NCE)" et en tant que successeur du programme Cloud Solution Provider (CSP). Ce nouveau modèle de licence couvre Office 365, Microsoft 365, Dynamics 365, Windows 365, ainsi que les licences Power Platform.

Alors que ce nouveau modèle de transaction approche de son premier anniversaire, pour de nombreuses organisations, il est LE moment d'examiner d'un œil critique leurs licences Microsoft. 

Qu'est-ce qui change ?

Pour la première fois depuis des années, Microsoft va augmenter les prix de certains abonnements de base clés (+- 11%).

En outre, la façon dont les licences sont négociées a changé :

Abonnement
1 mois
Abonnement
12 mois
Abonnement
36 mois
Facturation Par mois Par mois ou par an Par mois, année ou 3 ans
Prix +20% Standard Standard
Engagement Flexible Correction de Correction de
Annuler après 1 semaine ? 1 mois
chargé
12 mois
chargé
36 mois
chargé
Protection des prix 1 mois 1 an 3 ans
Mises à niveau provisoires
Dégradations intermédiaires
Quelles licences ? Tous les abonnements Tous les abonnements
sauf Windows 365
Principalement
Dynamique 365

Teams Rooms Standard devient Teams Rooms Basic

Les licences pour les salles de réunion ont également changé récemment. Alors que nous parlions précédemment de Microsoft Teams Rooms Standard et Teams Rooms Premium, nous obtenons maintenant Microsoft Teams Rooms Basic et Microsoft Teams Rooms Pro.

Dans l'aperçu ci-dessous, nous expliquons la différence :

Microsoft Teams Rooms Basic
Microsoft Teams Rooms Pro
Prix par mois Gratuit 33,70 € par chambre
Nombre maximal de salles de réunion 25 Illimité
Plus d'une caméra
Plus d'un écran / projecteur
Vues supplémentaires :
Première rangée, grandes galeries de Panoramique
Intégration du système téléphonique Teams
Configuration à distance et Microsoft Intune

Il est temps d'agir !

Comme vous pouvez le voir dans l'équation ci-dessus, les "déclassements intermédiaires" ne sont plus autorisés dans aucune formule. Étant donné que la plupart des organisations optent pour le modèle de licence de 12 mois, c'est le moment - même avant la date d'expiration - de déclasser et/ou de réduire vos licences si nécessaire.

Car à partir de 7 jours après la date de renouvellement vos licences sont à nouveau fixées pour 1 an! A partir de là, vous pouvez seulement :

  • Mise à niveau de votre abonnement
  • Augmenter les licences
  • Modification de la fréquence de facturation
  • Appliquer la date de co-trimestre

Conseils pour économiser sur vos licences Microsoft

Ines nous fait part de quelques solutions rapides à envisager en tant qu'organisation :

Conseil 1 : Office 365 E3 > Microsoft 365 Business Premium

Un exemple de "downgrade" est le passage d'Office 365 E3 à Microsoft 365 Business Premium :

  • Que possédez-vous déjà ? Office, Exchange Online, Teams, SharePoint Online et OneDrive
  • Que soumettez-vous ? Oa. boîte aux lettres de 100GB à 50GB + OneDrive 1TB au lieu d'illimité
  • Qu'est-ce que vous avez en plus ? Des fonctions de sécurité telles que : Microsoft Defender pour Office 365, Azure Active Directory, Intune, Defender for Business, ...

Par utilisateur, cela peut vous faire économiser environ 70 euros par an ! Ceci à condition que vous n'ayez pas besoin de plus de 300 licences.

Conseil 2 : Microsoft 365 E3 > Microsoft 365 Business Premium

Un exemple de "downgrade" est le passage d'Office 365 E3 à Microsoft 365 Business Premium :

  • Que possédez-vous déjà ? Office, Exchange Online, Teams, SharePoint Online et OneDrive
  • Que soumettez-vous ? Windows Business au lieu de Enterprise, pas de droits CAL Windows Server, moins de boîte aux lettres de stockage et OneDrive + quelques fonctions de sécurité Microsoft en moins par rapport à Microsoft 365 E3.

Par utilisateur, cela peut vous faire économiser environ 200 € par an ! Ceci à condition que vous n'ayez pas besoin de plus de 300 licences et qu'aucune fonction de sécurité essentielle déjà configurée ne manque.

Conseil 3 : Microsoft 365 Business Standard > Microsoft 365 Business Premium

Un exemple de "mise à niveau" recommandée est le passage de Microsoft 365 Business Standard à Business Premium.

  • Que possédez-vous déjà ? Office (bureau), Exchange Online, Teams, SharePoint Online et OneDrive
  • Qu'est-ce que vous avez en plus ? Des fonctions de sécurité telles que : Microsoft Defender pour Office 365, Azure Active Directory, Intune, Defender for Business, ...

Et ce, pour seulement quelques euros supplémentaires par mois.

D'autres conseils et astuces ?

Souhaitez-vous explorer en profondeur en utilisant exemples de scénarios Quelles économies ou améliorations votre organisation peut-elle réaliser ? Alors n'oubliez pas de regarder la vidéo d'Ines. En 15 minutes, elle explique toutes les options disponibles :

 

"Étant donné que la plupart des organisations optent pour le modèle de licence de 12 mois, c'est le moment - même avant la date d'expiration - de déclasser et/ou de réduire vos licences si nécessaire !"

Écrit par :

Tom Hufkens
Responsable Marketing chez VanRoey.be

Un visage familier chez VanRoey.be depuis près de 15 ans. Au sens propre comme au sens figuré : de par son rôle de responsable marketing, il est régulièrement au centre de notre communication. Il parle de ses expériences avec les nouvelles méthodes de marketing dans son blog. Tech4Marketing.be.

Nos solutions

GNE